Apple se prépare à aller au-delà de l'iPhone
Main page Technologies, Apple, Tesla

L'entreprise investit massivement dans de nouveaux développements et va bientôt cesser d'être seulement un fabricant de smartphones, tablettes et ordinateurs portables.

Cette année et l'année prochaine, Apple (NASDAQ: Apple [AAPL]) devrait beaucoup plus se consacrer à la recherche et à de nouveaux développements. Mais dans quel but ?

Neil Seibert, fondateur du blog Above Avalon, fan déclaré d'Apple et l'un des principaux analystes-prévisionnistes, a publié une analyse détaillée sur la recherche et développement (R&D) des entreprises. Notant l'activité sans précédent d'Apple dans ce domaine, il a exprimé sa confiance dans le fait que dans quelques années, « nous allons cesser de considérer la société seulement comme le fabricant de l'iPhone ».

Apple se prépare à aller au-delà de l'iPhone
Alessia Pierdomenico/Reuters

Seibert a soigneusement étudié les documents financiers de la société pour suivre la dynamique des investissements dans la recherche, et a constaté qu'en 2013, Apple a dépensé sur le développement plus de 4 milliards $, et en 2014, 6 milliards. D'ici à 2015 les dépenses de R&D ont augmenté pour atteindre 8 milliards $. Suivant cette logique, cette année, Apple va dépenser plus de 10 milliards de dollars, et l'année prochaine - plus de 12 milliards de dollars.

« C'est un changement important compte tenu du fait qu'il y a quatre ans, l'entreprise consacrait à la R&D seulement 3 milliards $ par année», dit Seibert.

La croissance sans précédent des dépenses de recherche et de développement indique que les développeurs se penchent sur certains objectifs importants. Seibert reconnaît qu'ils pourraient être associés à l'expansion de la gamme de produits, ou au désir de produire une nouvelle catégorie de produits, mais il est sûr qu'Apple souhaite se transformer en une société complètement différente.

« Apple gagne du terrain dans le domaine de la recherche, car il a plusieurs projets ambitieux, qui nécessitent un investissement beaucoup plus important. Deux des développements les plus prévisibles sont les appareils portatifs et de transport personnel. Dans les deux cas, l'entreprise va au-delà de sa propre zone de confort dans laquelle elle produit des gadgets qui se glissent facilement dans votre main. Apple est littéralement transformée en une nouvelle société avec des capacités et des forces plus larges » explique Seibert.

Les représentants d'Apple n'ont fait aucun commentaire sur la situation.

Les rumeurs selon lesquelles la société travaille à créer son propre véhicule électrique se précisent de plus en plus. Les représentants d'Apple n'ont encore fait aucune déclaration officielle, mais ont fortement laissé entendre qu'ils avaient embauché des personnes adéquates pour un tel projet. Le fondateur de Tesla (NASDAQ: Tesla Motors [TSLA]) Elon Musk considère ce projet comme « secret de Polichinelle ».

En outre, dans la compagnie de Tim Cook, on est disposé à croire que l'Apple Watch va devenir le leader du marché naissant. Malgré l'absence de données sur les ventes de gadgets, la plupart des analystes estiment que la société est largement en avance sur ses concurrents.

Bien sûr, l'idée de Seibert selon laquelle Apple a complètement changé de direction est assez caricaturale. Toutefois, le rapport pour le dernier trimestre montre clairement que les recettes provenant des ventes d'iPhone ont chuté de 18%, à 32,9 milliards de dollars. Les ventes d'iPad et de Mac ont également diminué. Au total, les revenus d'Apple ont chuté pour atteindre 50,6 milliards de dollars, soit 13% de moins que l'an dernier.

Tout cela préoccupe à juste titre les investisseurs - avec des résultats décevants en Chine. Cependant, Tim Cook a essayé de dissiper toutes les craintes et a déclaré que les problèmes n'étaient que temporaires. Il a ajouté que l'entreprise avait des plans ambitieux pour l'avenir, mais n'est pas rentré dans le détail. Cook a laissé entendre qu'Apple pourrait bientôt consacrer à certaines acquisitions majeures plus d'argent que jamais auparavant dans l'histoire.

Il y a donc des changements à l'horizon.

Seibert est persuadé que les dépenses de R&D s'entendent dans la perspective du changement climatique. Il pense que l'entreprise va faire sont entrée sur le marché automobile – il suffit juste de regarder de près les coûts.

« Il est peu probable qu'Apple dépense 10 milliards $ en recherche et développement pour faire une nouvelle montre, un iPad, ou un service de streaming. Au contraire, la société prévoit d'aller beaucoup plus loin: sur le marché de l'automobile », - écrit-il sur son blog.

Seibert explique qu'Apple va utiliser tout ses bénéfices sur la vente des smartphones et des ordinateurs portables et les utiliser pour une entrée réussie sur le marché de l'automobile.

« Le but d'Apple est de passer d'un produit à un autre, d'une industrie à une autre. Nous avons déjà vu comment cela s'est passé sur le marché des smartphones, puis des appareils portables, et cela va se passer bientôt avec la voiture », pronostique-t-il.

Compte tenu de toutes les données, Seibert prétend qu'Apple va commencer à vendre ses propres voitures avec une probabilité de 80%. En fin de compte, l'iPhone restera un élément important de l'entreprise, mais au fil du temps, il perdra de son importance primordiale.

« Apple veut aller au-delà de l'iPhone », conclut Seibert.

Lire aussi:

Хотите узнать больше о гражданстве за инвестиции? Оставьте свой адрес, и мы пришлем вам подробный гайд

Veuillez décrire l’erreur, s’il vous plaît
Fermer
Fermer
Merci de votre inscription
Mettez un like sur Facebook afin que nous puissions continuer à produire du contenu intéressant gratuitement.